Nouveau site ! Cliquez ICI
Cette page présente quelques photos de mariage et ma sensibilité lors de ces évènements.
Tarifs et conditions : lien pdf en bas de page


Annecy, il est 8h. Marine arrive chez la coiffeuse. Pendant ce temps-là, Julien... dort. Il est vrai qu'en termes de coiffure, maquillage et habillage, ce sera plus simple ! Cela ne l'empêchera pas d'être en retard, mais c'est une autre histoire. Le stand coiffure est peut-être l'étape la plus impressionnante de métmorphose des mariés, car c'est le corps lui-même qui est tansformé ; à la sortie, il ne faut surtout toucher à rien, tout cela est tellement fragile et pourtant les savantes courbes et mèches doivent tenir toute la journée.

Le maquillage est terminé, il est temps de s'habiller. La pression se fait sentir sur les épaules de la mariée. Aujourd'hui, ils ne feront que confirmer leur engagement. Et pourtant...

 



Julien arrive en trombe chez le coiffeur, un professionnel qui a refusé les étoiles d'Hollywood pour se consacrer à sa famille. Coiffer les acteurs lui aurait pourtant plu. Julien n'a pas les cheveux faciles, le choix s'est naturellement porté sur une coupe classique de star américaine. Dans une heure, pas un seul épi ne dépassera d'une vague parfaitement lisse. En attendant, le lavage réserve son lot de fantaisie.





Marie et Antoine ont choisi la Bourgogne. En ce jour bleuté d'automne, les premiers invités ont été accueillis par une fine couche de givre enbrumée, vite chassée par une brève apparition du soleil. La maison familiale est le théâtre d'une activité incessante. Entre les allées et venues, derrière une porte, la mariée se prépare.

 
Le marié n'est pas en reste ; devant son miroir, il regarde par la fenêtre les vignes du côteau. Fin prêt depuis quelques minutes, il profite de ces derniers instants de calme.
 


Bientôt la maison est en ébullition. Il se murmure que les mariés vont sortir. Quelques photos sur le vif et ils descendent retrouver famille et amis.

Il est temps de les rassembler pour procéder aux traditionnelles photos de famille qui seront revues dix ans plus tard au milieu d'un album, dans un cadre ou sur un écran, mais toujours avec une pointe d'émotion.


 

Les choses sérieuses commencent. Certains se rendent à l'église, d'autres à la synagogue ou à la mosquée, ou parfois seulement à la mairie. Mais toujours dans le même esprit : sceller un lien.




Ombline et Emmanuel ont choisi une messe longue, marquant leur foi chrétienne. Chacun à leur manière, les couples invitent leurs invités à partager le moment fort de l'union. Le photographe se fait alors discret, le plus possible. L'instant prime sur l'image.




Marie-Alix et François n'ont pas fait dans l'excès pour leur cérémonie, mais elle paraît tout de même longue à certains... les plus jeunes ! Ils sont pourtant toujours conviés, leurs charmes étant requis pour "l'honneur", parfois la musique, et simplement la poésie.
Les minutes passent. Les alliances n'arrivent qu'après de longues palabres, les enfants s'impatientent et sont curieux. L'un ou l'autre finit toujours par courir au beau milieu de l'allée centrale.



Mais personne ne leur en tient rigueur ; alors qu'un adulte, s'il a le malheur de chuchoter un peu fort...

Elodie et Amaury sont reçus sous une pluie de pétales de rose. Fleurs, riz... ou gouttes d'eau, il pleut toujours à la sortie de l'office religieux ! Montée d'adrénaline pour les mariés, reçus comme à chaque fois par une nuée d'objectifs braqués sur eux.




Les personnalités se succèdent aux côtés de Marie et Jean-Félix, les appareils crépitent, le photographe a pour mission de réaliser les meileurs clichés, tout se passe dans l'instant. Concentration ; figer le riz ou les fleurs au vol, l'occasion ne se représentera pas !




Ils ont choisi de faire appel aux quatre frères du marié pour les amener de l'église à la réception... En charette ! D'autres choisissent des transports plus conventionnels mais non moins charmants.
 


Le groupe est convié à une photo. Moment périlleux pour le photogaphe qui doit rassembler en quelques minutes plusieurs centaines de personnes et garder l'équilibre sur des hauteurs à l'équilibre parfois précaire tout en captant les sourires. Heureusement, les invités sont compréhensifs.




La fête peut commencer, au champagne succède le repas, les discours, et surtout... des surprises !




Renseignements et tarifs : cliquez sur >> contact ou >> Tarifs-2012 (pdf)


>> Retour haut de page
>> Retour portfolios
>> Retour accueil
 



Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement